Accueil > Agenda > 2 décembre 2022

2 décembre 2022


  • Toulouse (lieu à confirmer)

    Si l’un des fondamentaux de l’éducation populaire est de travailler la coopération, l’horizontalité et la non hiérarchie des savoirs, cela nécessite de repérer les mécanismes de domination existant entre les genres et les sexes. Le plus souvent intériorisés et rendus naturels, ces processus sont peu visibles et d’une efficacité redoutable. Retour ligne automatique
    Ce stage est une initiation théorique et technique à la question des dominations dans les rapports sociaux de genre dans les sphères professionnelles, familiales, politiques et culturelles. Retour ligne automatique
    En fournissant quelques clés de compréhension incontournables sur le fonctionnement de notre société, en échangeant sur nos expériences concrètes et sur les effets de ces inégalités sur nos pratiques et nos vies, cette formation ambitionne d’identifier des leviers stratégiques pour accroître le périmètre de l’égalité que notre action peut conquérir. Retour ligne automatique
    Nous interrogerons l’articulation des rapports sociaux inégalitaires (classe, “race”, genre, âge, validisme, orientations sexuelles, etc.) avec un focus sur les enjeux associés aux rapports sociaux de genre et sur l’autodéfense féministe, en tant que stratégie concrète de lutte contre les violences et d’empuissancement.


  • Toulouse

    Si l’un des fondamentaux de l’éducation populaire est de travailler la coopération, l’horizontalité et la non hiérarchie des savoirs, cela nécessite de repérer les mécanismes de domination existant entre les genres et les sexes. Le plus souvent intériorisés et rendus naturels, ces processus sont peu visibles et d’une efficacité redoutable. Retour ligne automatique
    Ce stage est une initiation théorique et technique à la question des dominations dans les rapports sociaux de genre dans les sphères professionnelles, familiales, politiques et culturelles. Retour ligne automatique
    En fournissant quelques clés de compréhension incontournables sur le fonctionnement de notre société, en échangeant sur nos expériences concrètes et sur les effets de ces inégalités sur nos pratiques et nos vies, cette formation ambitionne d’identifier des leviers stratégiques pour accroître le périmètre de l’égalité que notre action peut conquérir. Retour ligne automatique
    Nous interrogerons l’articulation des rapports sociaux inégalitaires (classe, “race”, genre, âge, validisme, orientations sexuelles, etc.) avec un focus sur les enjeux associés aux rapports sociaux de genre et sur l’autodéfense féministe, en tant que stratégie concrète de lutte contre les violences et d’empuissancement.
    Retour ligne automatique
    Stage de 21h en mixité choisie sans hommes cisgenres (personne dont l’identité correspond au genre qui lui a été assigné à la naissance).